OLÉO-TOURISME

Vivez l’expérience d’une tradition ancestrale

L’histoire de l’huile d’olive de l’Hacienda Guzmán remonte à plus de cinq siècles, quand Fernand Colomb, le fils de Christophe Colomb, exportait l’huile d’olive produite à l’Hacienda aux Amériques.

Entre les XVIe et XIXe siècles, chacune des trois tours de l’hacienda abritait un moulin à aube, et elle devint l’une des plus grandes usines de production d’huile d’olive au monde. De nos jours, l’Hacienda Guzmán, qui possède un moulin et une aube en acajou de 15 mètres de long qui datent du XVIIe siècle, offre une recréation fidèle du processus traditionnel et constitue un reflet de la réalité du secteur de l’huile d’olive actuel, avec des installations innovatrices qui permettent d’obtenir une huile d’olive de choix.

Hacienda Guzmán vous ouvre les portes sur un centre de référence mondial en matière d’oléo-tourisme. Visitez ses installations et vous pourrez apprécier l’extraordinaire richesse et complexité du monde de l’huile d’olive dans un environnement inégalable.

Musée de l’olivier

L’un des plus importants musées des oliviers au monde se trouve à l’Hacienda Guzmán. Plus de 150 variétés provenant de 13 pays permettent d’apprécier l’extraordinaire richesse et complexité du monde de l’huile d’olive.

Patio de la seigneurie

Il constitue l’axe de la propriété et était réservé à des fins sociales. De nombreuses personnalités tout au long de l’histoire, dont notamment Carlos III et Fernando VI, qui s’y rendaient pour profiter de l’environnement, ont logé dans les pièces qui l’entourent.

Patio du pressoir

Espace pavé en pente où les olives étaient jadis stockées pendant des jours avant d’être acheminées dans le moulin à huile pour être pressées.

Le moulin du XVIIe siècle

Le moulin à huile original a été restauré dans l’une des tours qui faisaient partie de l’hacienda. Le moulin à sang et la poutre constituent des pièces uniques qui permettent de montrer comment fonctionnait le système d’obtention d’huile d’olive entre les XVIe et XIXe siècles.

Patio des écuries

Dans le troisième patio de l’hacienda se trouvent les écuries des chevaux de pure race espagnole, aujourd’hui objets d’éloges en raison de leur belle et spéciale morphologie et de leur majestueuse manière de danser.

Ce patio abrite également un musée de calèches qui dispose d’une collection privée de voitures originales des XVII, XVIII et XIXe siècles.

jardin andalou

L’Hacienda Guzmán possède des jardins arabes et un bassin traditionnel qui constituaient l’ancienne entrée principale à l’hacienda. La symétrie des tours démontre l’importance de l’esthétique dans les constructions de l’époque, constituant un bâtiment de style baroque du XVIIIe siècle.

Moulin à huile HG

Formé de trois moulins indépendants de grande précision, permettant de réaliser le pressage par variétés et avec un contrôle exhaustif aussi bien de la durée de battage que de la température à laquelle sont soumises les olives durant le processus. Le résultat est une HOVE de la meilleure qualité.

Centre de R+D

À côté du moulin à huile d’HG se trouve le moulin expérimental, utilisé dans le cadre de la recherche sur chacun des exemplaires qui composent le musée de l’olivier. Grâce à ce travail, nous pouvons mieux connaître les caractéristiques, capacité d’adaptation et évolution des plus de 150 variétés d’oliviers du musée.

Boutique

Elle est située au sein de cette enclave d’oliviers, et vous y trouverez les huiles HG exclusives de notre récolte, ainsi que d’autres produits liés à la marque.
Nos quatre variétés sont disponibles aussi bien à la boutique de la propre hacienda que dans notre boutique on-line

VISITEZ L’HACIENDA GUZMÁN

Découvrez le monde de l’Huile d’Olive

La trajectoire de l’Hacienda Guzmán comme centre de production d’huile d’olive durant plus de 500 ans permet de transmettre aux visiteurs la culture, l’histoire et les traditions liées au secteur de l’olive. Elle met ainsi en valeur la consommation d’huile d’olive vierge extra, la base de notre gastronomie et signe de l’identité culturelle de l’Andalousie.
Pour cette raison, les visites sont gérées depuis la Fondation Juan Ramón Guillén, une entité dont le siège se trouve dans l’hacienda qui est née avec l’objectif de favoriser le développement du secteur de l’olive andalou, garantissant ainsi sa continuité au fil du temps.
En plus de promouvoir l’oléo-tourisme, la Fondation Juan Ramón Guillén travaille en vue d’obtenir la déclaration de Patrimoine mondial de la UNESCO pour le paysage de l’oliveraie andalouse.